La procédure de l’insémination artificielle

À l’époque des années 1980, l’insémination artificielle était une forme populaire de traitement par FIV car il n’y avait pas d’intervention chirurgicale et elle pouvait être réalisée en clinique.

Avant d’effectuer les procédures, nous devons d’abord déterminer si la femme est un candidat viable à l’insémination, car elle devra être diagnostiquée avec des problèmes d’infertilité, des trompes de Fallope non obstruées et un échantillon de sperme viable.

Il existe différentes options de traitement ouvertes aux couples :

Insémination intracervique

C’est la procédure la plus simple dans laquelle on injecte le sperme frais ou décongelé  directement dans le col de l’utérus. Il n’est pas nécessaire qu’on nettoie le sperme  ou qu’on le prépare en laboratoire. La procédure est effectuée en suivant la période d’ovulation naturelle et en injectant au bon moment. Le succès du traitement porte le même pourcentage que celui des couples ayant des rapports sexuels.

INSEMINATION INTRA-UTERINE (IUI)

Cette procédure est la méthode la plus couramment utilisée. On lave et prépare le sperme en conséquence dans un laboratoire. Lorsque les valeurs du sperme atteignent la concentration requise, on les injectent dans l’utérus avec une solution spéciale. On laisse le sperme traverser la trompe de Fallope pour ensuite le féconder avec l’ovule. Cette procédure peut nécessiter des médicaments pour favoriser le développement des œufs ou pour contrôler l’ovulation à l’aide d’un HCG avant de pouvoir être réalisée.

INSEMINATION TUBOPERITONEALE INTRAUTERINE (IUTPI)

On produit l’insémination intra-utérine tubo-péritonéale (IUTPI) lorsqu’on injecte le sperme nettoyé à la fois dans l’utérus et dans les trompes de Fallope.

INSÉMINATION INTRATUBALE (ITI)

On effectue une insémination intra-tubale (ITI)  lorsqu’on insere le sperme dans les trompes de Fallope. Ce n’est pas une méthode qu’on préfère car comparée aux autres méthodes, elle ne présente aucun avantage réel et est obsolète.

TAUX DE SUCCÈS

Le succès de l’insémination dépend non seulement des femmes, mais également de la qualité du sperme.

En regardant les taux de réussite généraux de l’insémination, ils se révèlent être :

ICI : 10-15%

IUI : 15-20%

Sur un total de 6 traitements, le succès montre entre 60 et 70%

Le nombre de rate dépend également du nombre total de spermatozoïdes (TSC) et du nombre total de spermatozoïdes (TLSC).

PREPARATION DE SPERME POUR INSEMINATION ARTIFICIELLE

Toutes les procédures d’insémination préparent les spermatozoïdes selon la même pratique. On recommande que le nombre minimum de spermatozoïdes vivants soit de 5 millions et d’une concentration de 0,5 ml.

On analyse la préparation du sperme qu’on a produit en laboratoire où la numération et le mouvement du sperme sont déterminés. Ensuite on nettoie le sperme dans une solution générale pour éliminer tous les fluides externes. Au cours de ce processus, on enlève le sperme mort . Après le processus de lavage,on controle à nouveau le nombre de spermatozoïdes et leurs mouvements . On place le sperme qu’on a préparé  dans un cathéter puis on l’injecte directement dans l’utérus.

Vous laissez une note, nous appelons!

Vidéo Galerie

Traitement à Chypre

Vidéo Galerie

Formulaire de contact

Magosa Tıp Merkezi Hastanesi – Eşref Bitlis Caddesi PK: 99450 Gazimagosa / KKTC

+90 548 860 6000
info@drhit.com

Jours de la semaine : 09:00 - 18:00
Samedi : 08:00 - 13:00

error: Content is protected !!
× Whatsapp Hattı